L'HISTORIQUE

face-eglise-cognac-la-foret-1
L'église, 
à l'origine la chapelle du château, a été érigée en église paroissiale au mois d'août 1265.

En observant son architecture et sa décoration il apparaît qu'elle a été édifiée en trois phases : au XIIème, puis au XIIIème et enfin au XVème siècle, période où elle a presque entièrement été reconstruite.

Ainsi elle possède les deux styles artistiques majeurs du Moyen Age, le roman et le gothique.




L'EDIFICE

La nef unique, constituée de deux travées, se termine par un chevet plat. De chaque côté de la nef se trouvent deux chapelles, plus profondes au sud qu'au nord.

LES OUVERTURES

Le mur ouest est percé par la porte principale. Cette porte, en arc brisé est encadrée de trois voussures aux chapiteaux ornés de crochets. De minces boudins décorent les arêtes des voussures et de leurs piédroits. L'archivolte d'encadrement est moulurée. La porte est surmontée d'une baie géminée très embrasée vers l'extérieur.

LES VOUTES

Les travées possèdent chacune une clé de voûte sur croisée d'ogives. La première est ornée des armes des Lur, la seconde de celles des Cognac. Cinq des ogives retombent sur des culots sculptés ; quatre représentent des visages humains, le cinquième un monstre mi-animal mi-homme. La clé de voûte de la première chapelle est décorée du lion des Cognac et des fuseaux des Joubert de La Bastide.

       voute1       voute3   voute4

Le bas-relief représentant Saint-Roch

Classé Monument Historique en 1965, le bas-relief polychrome en pierre calcaire de 64 cm de haut et 36 cm de large, est scellé à l'intérieur d'une niche dans le mur ouest de l'église. Ce bas-relief est de même facture que celui de l'église d'Angoisse en Dordogne.
Il porte, gravés sur son socle, les mêmes armes, les mêmes initiales entrelacées A et H, la même inscription « S ROCH..ORAP.NOBIS » ; seule la date « 1630 » diffère.
Cela s'explique par le fait que la famille de Cognac, seigneur du lieu, et celle de Pompadour, seigneur d'Angoisse, se sont liées par le mariage d'Annet de Cognac et Hélaine de Pompadour. En 1628 ils habitaient le château de Cognac. Le bas-relief serait donc du XVIIème siècle.

Outre le bas-relief, on trouve :

une Vierge à l'Enfant

un Christ en Croix

un autel en bois avec un triptyque sculpté

un tabernacle en bois à sept pans

une Vierge au Rosaire

 

 

 

Mis à jour (Mercredi, 19 Octobre 2016 19:55)